• Toi, sans lui... ma bulle et ma douleur...

    Ah... ça n'a pas d'importance... ah... ça n'a pas duré non... est-ce que je serai toujours enchaînée à ce désir d'être comme tout le monde...? d'aimer les garçon même si j'ai la nausée à les embrasser... est-ce-que c'est grave de faire souffrir les gens, et d'en souffrir autant...? Pourquoi je ne l'aimais pas... et pourquoi j'ai fait comme si je l'aimais... pourquoi ça m'a pourri la vie... et que j'étais mal à y penser... et pourquoi maintenant je me sens effroyablement seule... c'est comme un froit... un petit vent glacial qui a renversé cette chaleur étouffante... et puis je marche... et puis la bise d'hiver gelé parcoure mon corps... je sens ces blessures... ces petites marques de délivrance... qui brûlent... brûlent et brûlent toujours sur ma peau, dans ma peau... qui me rappellent ces moments de souffrance, ces moments où je n'arrivais plus à respirer, parce que je me faisais mal, mais que je ne voullais pas faire mal... et puis si toi tu lis, toi qui as changé plusieur fois de nom dans mes textes... toi maintenant qui t'appelle d'un nom du souvenir pénible... toi, oui toi, qui te vois dans c'est ligne... ne viens plus ici, oublie ça, et oublie moi, oublie ma vie, et n'en parle pas, jamais... oublie... c'est de la souffrance, que tu le sache enfin... j'ai mal, laisse moi... ne garde rien en souvenir de tout ce que tu as pu savoir... oublie moi, oublie moi... et repars à zéro... laisse la vie faire son temps, laisse les feuilles des arbres tomber, et laisse mon sang couler... laisse le faire son chemin et écartes-en le tien... adieu, je reste seule... loin, toujours plus loin... encore plus loin de toi... maintenant, le mot toi n'existe plus, il n'y a plus que moi et ma bulle... ma bulle et moi, et mes larmes... écoute moi, toi ma bulle... je suis bien au fond de toi, je suis bien à pleurer... je suis mieux sans lui... à me morfondre et à crier pour les sourds...

  • Commentaires

    1
    Samedi 4 Février 2006 à 23:09
    héo héo
    un pti sourire là :')
    2
    Blackscarf
    Mardi 7 Février 2006 à 11:43
    c pa
    parsk je mark rien ke je passe pas, c com le camembert, c pa parskil pu quil est pas bon...(heu ouai, c idiot, rieeeeen à voir, pui de tte façon, le camembert, jaime pas ça :b)
    3
    Blackscarf
    Dimanche 12 Février 2006 à 03:29
    timidité
    un point est petit, mais ce n'est pas parcequ'un point est petit et discretqu'il ne sert à rien. il fait que des mots soient des phrases, et en permet une autre...la plus petite larme à une signification(je dis vraiment nimporte koi à cette heure...) enfin pour dire que même la plus timide donne un sens à quelque chose...(ou a quelqun) et je laisse un autre sourire :) parce quil en faut
    4
    Dimanche 12 Février 2006 à 08:40
    ...
    j'étais au ski, où j'ai pris soin de me cassé le bras... pratique pour écrire... ensuite, je n'ai pas d'ordinateur chez mon père donc tout concoure à ne pas écrire... contente de voir que tu viens toujours, ça me fait plaisir... dès que je peux, je passe chez toi, je laisserai un petit commentaire pour te l'indiquer... bise
    5
    Dimanche 12 Février 2006 à 15:15
    voila, je te laisse mon adresse msn
    effectivement je crois que j'aurai vachement de mal à écrire aussi avec un bras cassé et une abscence d'unité informatique^^ ...enfin, en te souhaitant un prompt rétablissement j'espère:)
    6
    Mercredi 15 Février 2006 à 00:07
    pas de probleme
    les ordi beugue tt le temps, et puis, tu c, tu me parlera si ta envie ^^, faut dire ke je suis pluto du genre timide :)
    7
    Mercredi 15 Février 2006 à 20:23
    ...
    Tiens... moi aussi...
    8
    Jeudi 16 Février 2006 à 11:42
    oui
    rien qu'avec le nom du blog, :), javé remarqué, bisoux (blackie)
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :