• cachet...

    Passe sur tes rêves
    Et sens le vent te parcourir
    Une lueur brève
    Qui te donne le gout de vivre

    Si je le mange on m'oublie
    Si je l'oublie je me ronge
    Si je le garde je survie
    Si je l'absorbe je songe.

    C'est un cachet blanc
    Un petit morceau de médicaments
    Il me fait rêver, languir
    Et de mes intentions rougir

    Je surnage et je flotte
    Je pense à tout je suis sotte
    Mais j'ai envie de déprimer
    Et devant lui, d'hésiter.

    Vais-je le manger, l'avaler
    Vais-je faire glisser ma douleur
    J'ai envie de sentir la mort glisser
    Dans ma gorge sans pleur

    Je vais me noyer dans le blanc
    Voller de lumière transandante
    Je ne vais rien regretter maintenant
    Si ce n'est cette si longue attente

    Et dans ma main il fond
    Je voudrais enfin l'avaler
    Il termine dans l'évier sans raison
    Dans la glace je me suis regarder

    Je n'ai pas dérappé cette fois
    Mais quand, mais quand
    Je voudrais mourir moi,
    Pourquoi tant, pourquoi tant...


  • Commentaires

    1
    oyo
    Lundi 26 Décembre 2005 à 23:06
    ...
    C'est magnifique, c'est léger, c'est fluide, c'est trés agréable à lire, tu as rendu facile l'inaccessible. Trop beau!! (et puis ça se termine bien ^-^)
    2
    Mardi 27 Décembre 2005 à 14:38
    ouaip
    j'devrai m'abstenir moi aussi...mais bon, tan ke c pas mortel...
    3
    Anciennement>moi
    Samedi 31 Décembre 2005 à 12:54
    Un petit bonjour ici
    Et une seringue dosée d'espoir... Bises.
    4
    Vendredi 6 Janvier 2006 à 20:56
    Bonjour
    Super ton blog, viens voir le miens !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :