• c'est repartit...

    Elle leva les yeux un très court instant, et très rapidement... elle me fixa lourdement et m'assassina du regard pendant une trop longue fraction de seconde...
    - C'EST QUOI CA ?
    J'arrachais illico mon bras de cette emprise imaginaire qu'elle avait dessu, et le blotit contre moi en me tournant vers le mur...
    Ce mur était sal... Je le vomissais dans toute son horreur, avec ses chewing-gum collés de partout, sur son crépit gris foncé... Je vomissais aussi mon attitude présente... de m'être fait bernée si simplement... Je me retournai dans une attitude empressée, et enfilai enfin ce maudit haut, que j'admirais quelques instants auparavant... il ne m'allait pas du tout, de surcroit... J'était moi, toute petite, face à elle dans son gros manteau bleu brodé... en sous vêtements et toute mal à l'aise... Je lui fermais le rideau au nez et me rabillai en vitesse...
    - Tu m'as mentis A. !
    - Non !
    - Je vais te rammener chez un psycologue moi !
    - Non !
    - J'en parlerai à qui moi ? C'est malin, j'avais pas besoin de ça !
    - A personne putain !
    - Ba tiens ! Aller sort !
    On sort de la cabine... J'écrase la main de ma soeur volontairement au passage... elle était affalée de tout son long par terre, jouait, et posait des questions pénibles à ma mère, qui m'enguelait... Elle a crié ! et puis PUTAIN, mais elle n'a rien rajouté... Elle ne savait pas de quoi on parlait, ou alors elle faisait comme si... Je suis sortit en trombe du magasin, ce sur quoi l'alarme a sonné... passer pour un voleuse, j'adore... j'ai du déballer mon sac, ce qui est fort agréable, encadrée par un vigil et son chien qui accompagnaient mes moindres mouvements... Sur le chemin du retour, elle n'a pas arrêté de pleuré, sous les caresses et les baisers de ma très chère soeur, me maudissant, murmurant que je l'avais trahis, que j'avais abusé sa conscience... Je ne disais rien... Et ma soeur de demander "mais qu'est ce qu'il y a maman qu'est ce qu'il y a ?"...

    Je détruis tout le monde... Je suis méchante... Je lui fait mal, je leur fait mal... je veux partir... partir loin... je suis trop méchante... je ne peux plus rien faire là... je craque... je n'en peux plus...


  • Commentaires

    1
    Mardi 20 Décembre 2005 à 19:29
    Cercle...
    C'est un cercle vicieux n'est-ce pas? Tu te fais du mal à toi-même ; ceux qui le savent (peu nombreux j'imagine) en souffrent ; alors tu t'en veux davantage, te refais tu mal et ça n'en finit pas. Ai-je tort?
    2
    Mardi 20 Décembre 2005 à 19:55
    1 visite ici
    c pas tres gai, mais la vie n est pas toujours tres gaie, n est ce pas ? ACCOCHES TOI et fais de ton mieux pour aller mieux. je te propose d aller faire 1 tour sur le blog de LA FEE DES TENEBRES, car je sens que vous allez pouvoir communiquer toutes les 2, je sais pas pourquoi mais j ai le feeling que vous 2 ca va accrocher et que maybe en vous racontant des trucs de vos vies, cela va vous aider, ne serait ce qu 1 peu ca serait bien non ? A+
    3
    Mardi 20 Décembre 2005 à 19:57
    ...
    Non, tu as tout à fait raison... c'est horrible... on peut pas s'en sortir... j'y arrive pas, je ne peux pas... et les autres souffrent (peu nombreux oui)... et cela repart encore... c'est infinit... et puis à cela c'ajoute le reste, et c'est de pire en pire...
    4
    Mardi 20 Décembre 2005 à 19:58
    ...meloman34...
    Je vais souvent sur son blogg... je n'ai jamais osé laissé une trace de ces visite, j'aime ce qu'elle écrit... merci à toi...
    5
    Mardi 20 Décembre 2005 à 20:05
    J'ai connu
    La même chose que toi. Et regarde mon blog aujourd'hui... Si je pouvais être un message d'espoir.. Si tu souhaites me contacter, n'hésite pas, vraiment.
    6
    Mardi 20 Décembre 2005 à 20:37
    ...
    comme si un psychologue pouvait aider dans ces cas-là...oui , un cercle qui recommence sans arrêt...un médecin m'a dit une fois "tu es heureuse? -non -as-tu envie d'être heureuse?" je n'ai pas su quoi répondre...normalement, ce serait "oui" mais franchement, je n'arrive pas a m'imaginer autrement que déprimant san arret... à me demander, si ce n'est pas ça que je recherche inconsciemment, à me "complaire" dans la tristesse...je me déteste
    7
    Anciennement>moi
    Mardi 20 Décembre 2005 à 20:43
    Sérieusement
    Je me suis aussi demandé. Mais je vous assure que la vie peut être belle. Peut-être pas autant qu'avant. Vous vivrez avec, mais petit à petit la sombre période s'éloigne.
    8
    Anciennement>moi
    Mardi 20 Décembre 2005 à 20:45
    Un conseil
    Si on vous emmerde au bahut avec les assistantes sociales ou je ne sais quoi, vous pouvez y aller, parler ; mais je vous déconseille vivement de laisser entendre un jour que vous vous blessez. Parfois ils savent nous faire dire plus de choses qu'on ne voudrait, c'est pour ça que je dis cela.
    9
    Mercredi 21 Décembre 2005 à 10:54
    ...
    Parfois, je me demande aussi si j'ai vraiment envie d'être heureuse... après je me dis que non, d'un coté, mais cela parce que je veux qu'on me voit, qu'on m'aide... c'est un peu égoïste, mais être heureuse, j'ai l'impression que c'est impossible tant que personne n'a vu que j'étais mal... que personne n'a voulu me voir du moins... c'est bisarre quand j'y pense...
    10
    Mercredi 21 Décembre 2005 à 21:40
    je me suis permis
    de parler de toi a LA FEE DES TENEBRES qui t attends desormais sur son blog ou encore mieux sur MSN, la, faudra voir avec elle. a toi de laisser 1 petit message sur son blog pour emtamer la discute. allez, 1 petit effort ! allez on se motive ! j espere que tu le fera BYE
    11
    Mercredi 21 Décembre 2005 à 21:48
    ...
    Oui, oui... je me motive, aucun soucis ! Je ne suis pas non plus une fleimarde...^^... merci à toi...
    12
    Jeudi 22 Décembre 2005 à 20:28
    Un jour...
    sans savoir vraiment pourquoi tu vas arreter et ça j'en suis sur... C'est ce qu'on m'avait dit m'ai je ni croyait pas car même si on ve arreter tout ça on y met pas vraiment du sien, on se dit comme ça qu'on va arreter pour faire plaisir au peu de gens qui sont au courant... Et puis un jour il y a un déclique ( moi ça a été mon copain qui m a parlé car il ne suportait plus ce que je fesait ça lui faisait plus de mal a lui qu'a moi bien sur)tu verras tu vas te demander comment estce que tu as pu tomber la dedans et comment t'a fait ça. Sur ce je te souhaite bon courage. Et en attendant d'avoir ce déclique essaye de te préserver un peu et de faire attention a toi.
    13
    Jeudi 22 Décembre 2005 à 20:45
    ...
    Je te crois... et puis oui et non... je ne sais plus quoi penser au fond...
    14
    la folle
    Jeudi 22 Décembre 2005 à 21:06
    c'est normal
    le temps t'as amené a faire cela et puis il fera qu'un jour cela s'effacera (on peut pas dire s'en aller car on reste toujous avec ça en soi). Je te dirait bien de penser ce que tu vaux mais parfois il arrive qu'on se trompe.... Une question au passage : Esc- que pour toi tu es malade?
    15
    la folle
    Jeudi 22 Décembre 2005 à 21:07
    c'est normal
    le temps t'as amené a faire cela et puis il fera qu'un jour cela s'effacera (on peut pas dire s'en aller car on reste toujous avec ça en soi). Je te dirait bien de penser ce que tu vaux mais parfois il arrive qu'on se trompe.... Une question au passage : Esc- que pour toi tu es malade?
    16
    Jeudi 22 Décembre 2005 à 21:18
    grrrrrrrr
    double post
    17
    Vendredi 23 Décembre 2005 à 11:24
    ...
    Non, en réalité, je ne me crois pas malade... je pense que pour certains je le suis, que d'après eux, je dois me soigner... Pour d'autres non, c'est un passage de la vie... et puis cela s'en va un jour... cela dépend... moi je n'en sais rien... mais je ne suis pas malade... je ne crois pas...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :